Santé

08 juillet 2020

ÉPISODE DE CHALEUR ACCABLANTE-La Ville de Saint-Basile-le-Grand met en place des mesures pour aider les citoyens

ÉPISODE DE CHALEUR ACCABLANTE-La Ville de Saint-Basile-le-Grand met en place des mesures pour aider les citoyens

Saint-Basile-le-Grand, le 7 juillet 2020 – Selon les prévisions météo, nous traverserons dans les prochains jours une période de beau temps au cours de laquelle les températures dépasseront les 30 degrés Celsius le jour et ne descendront pas en deçà de 20 Celsius la nuit. Les valeurs combinées de température et d'humidité donneront un facteur humidex de 40, résultant en des journées chaudes et plutôt incommodantes.Devant cette situation et suivant la réception d’un avertissement de chaleur émis par EnvironnementCanada, la Ville de Saint-Basile-le-Grand se mobilise et agit de manière proactive en offrant des mesurespermettant aux citoyens de se rafraîchir au cours des journées les plus chaudes.Rappelons que le plan d'action et d’intervention de la Municipalité en cas de canicule ou d'épisode dechaleur accablante est mis en branle après trois jours consécutifs où sont enregistrées des températuresde 30 oC et plus, combinées à un indice humidex, permettant de déterminer la température « ressentie »s’approchant, atteignant ou dépassant 40 oC.Mesures d’interventionDu jeudi 9 au dimanche 12 juillet, le centre communautaire Lise-B.-Boisvert (103, avenue de Montpellier)sera exceptionnellement ouvert de 9 h à 21 h afin de permettre aux Grandbasiloises et Grandbasilois deprofiter d’un lieu climatisé. Un surveillant sera sur place pour s’assurer que tous puissent fréquenter leslieux en respectant les directives de la Santé publique relativement à la pandémie de COVID-19.Pour se rafraîchir, les citoyens sont également invités à profiter des jeux d’eau aux parcs du Ruisseau et deMontpellier, qui seront ouverts de 9 h à 21 h, durant cette période.La Ville rappelle à ses résidents de rester vigilants et d’appliquer les précautions suivantes afin d’éviterd’être victimes d’un malaise lié à la chaleur et ainsi diminuer les risques sur leur santé. VILLE DE SAINT-BASILE-LE-GRANDMairie • 204, rue Principale J3N 1M1450 461-8000 | communications@villesblg.cawww.ville.saint-basile-le-grand.qc.caÉvitez les feux en plein air durant la caniculePar respect pour votre voisinage, la Ville vous demande d’éviter de faire des feux en plein air durant lapériode de chaleur accablante, ce qui ne ferait qu’ajouter à la mauvaise qualité de l’air.Quelques conseils à suivre• Buvez beaucoup d’eau de façon régulière (toutes les 20 minutes) et réduisez la consommation desboissons à forte teneur en caféine (café, thé, cola) ou très sucrées.• Limitez les activités physiques.• Trouvez, si possible, un endroit où passer quelques heures au frais.• Rafraîchissez-vous souvent, soit par la baignade ou en prenant une douche.• Portez des vêtements clairs et amples et, à l’extérieur, un chapeau.• Le jour, fermez les rideaux et les stores pour maintenir la fraîcheur dans votre demeure.• Si vous décidez de fréquenter un lieu public, n’oubliez pas de respecter la distanciation physique etde suivre les consignes sanitaires en vigueur.• Surveillez les symptômes de déshydratation tels que l’épuisement, les propos incohérents, lescrampes, les pertes d’équilibre et les évanouissements. Pour obtenir des informations en cas demalaise, faites le 811 (Info-Santé) ; en cas d’urgence, faites le 911.De plus, dans ce contexte particulier dû à la COVID-19, la Ville sollicite la contribution des citoyens afinqu’ils prennent des nouvelles de leurs proches vivant seuls et des personnes plus vulnérables de leurentourage pour s’assurer qu’ils vont bien.Consultez le villesblg.ca/canicule ou visitez le site du gouvernement du Québec pour obtenir plusd’information et découvrir des ressources utiles.

15 juin 2020

Les Forces armées canadiennes au Centre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe

Les Forces armées canadiennes au Centre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est annonce que, dans le contexte exceptionnel de la pandémie de la COVID-19, des membres des Forces armées canadiennes seront déployés, dès le 13 juin, au Centre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe pour prêter main-forte au personnel du CISSS.Plus d’une douzaine de militaires seront sur place, au moins pour les deux prochaines semaines, pour accomplir principalement des tâches d’infirmier, de préposé aux bénéficiaires et d’aide de service sur les quarts de travail de soir et de nuit, et ce, sur les différentes unités.Soucieux d’offrir des soins et services sécuritaires et de qualité à ses résidents, le CISSS de la Montérégie-Est a décidé de faire appel aux Forces armées canadiennes dans le contexte où le manque de ressources se fait sentir à cette période de l’année et où la reprise des activités dans les autres secteurs de l’organisation s’organise. Les militaires travailleront donc de concert avec les équipes déjà en place pour poursuivre l’offre de soins aux résidents.

29 juin 2020

Les visiteurs et les accompagnateurs de nouveau admis dans les hôpitaux

Les visiteurs et les accompagnateurs  de nouveau admis dans les hôpitaux

Dans le cadre de la pandémie et du déconfinement qui s’effectue au Québec, le CISSS de la Montérégie-Centre souhaite informer la population que dans certains secteurs d’activités et selon certaines conditions, les visiteurs et les accompagnateurs peuvent dès maintenant de nouveau être admis dans ses hôpitaux.Tous les détails relatifs à ces changements se retrouvent sur notre site Internet https://www.santemonteregie.qc.ca/centre/coronavirus-covid-19#toc-visites, mais voici un résumé des dernières nouveautés : Visiter un usager hospitaliséLes visites dans l’un de nos centres hospitaliers sont, depuis le 26 juin, permises entre 14 h et 20 h dans les zones froides, et ce, sous réserve du respect de conditions spécifiques. Une personne hospitalisée peut recevoir un seul visiteur ou proche aidant à la fois et un maximum de 4 personnes différentes est autorisé par période de 24 heures. Accompagner un usager de l’urgenceLes usagers de nos services d’urgence peuvent être accompagnés par une personne, sous certaines conditions. Accompagnateurs d’usagers des soins et services ambulatoires de première et deuxième lignesL’accompagnement d’une personne est permis si cette dernière est requise médicalement (trouble cognitif, aide à la mobilité ou annonce d’un diagnostic ou traitement pour lequel le médecin demande que l’usager soit accompagné ou autre). Une seule personne (accompagnateur ou proche aidant) est autorisée.Pour les rendez-vous en oncologie ou en hémodialyse, l’accompagnateur devra respecter des conditions particulières. De plus, une personne pourra être présente, en certaines circonstances, lors des examens d’imagerie médicale. C’est le cas des échographies obstétriques, des examens réalisés pour la clientèle pédiatrique, en perte d’autonomie ou présentant des troubles mentaux. Proches aidantsIl est maintenant possible, sous réserve du respect de conditions spécifiques, qu’une personne proche aidante puisse apporter du soutien à une personne hébergée dans un milieu de vie ou séjournant dans une unité de soins de l’un de nos centres hospitaliers.Importance d’être sans symptômeLes personnes qui présentent un ou des symptômes compatibles avec la COVID-19 ne pourront être admises à titre de visiteur ou de proche aidant, soit de la fièvre, une apparition soudaine ou l’aggravation de la toux, des difficultés respiratoires, une perte soudaine de l’odorat ou du goût, de même que des douleurs musculaires, une fatigue intense, un mal de tête, une perte importante d’appétit, un mal de gorge et la diarrhée.Mentionnons également que les personnes suivantes ne pourront visiter un proche :• une personne ayant reçu un diagnostic de COVID-19 dans les 28 derniers jours;• une personne dont la guérison n’a pas été confirmée;• une personne suspectée d’être infectée ou en attente d’un résultat (en isolement).

22 juin 2020

« Le Phare Saint-Hyacinthe et régions, continu d'offrir des services à la population sous une forme adaptée

« Le Phare Saint-Hyacinthe et régions, continu d'offrir des services à la population sous une forme adaptée

« Le Phare Saint-Hyacinthe et régions, qui a pour mission de soutenir l'entourage d'une personne qui souffre d'une problématique de santé mentale, continu de donner des services à la population sous une forme adaptée. En effet, nous sommes maintenant équipés de gants, masques, désinfectant à mains et visières, ce qui nous permet de donner nos services d'intervention psychosociale face-à-face, au besoin du client. Nous pouvons également accompagner et soutenir une personne, toujours face-à-face, pour une requête d'examen clinique psychiatrique. Par contre, nos groupes de soutien et formations continuent de se donner par la plateforme Zoom en visioconférence. Ne doutez pas à aller consulter notre site Web pour plus d'information : www.lephare-apamm.ca Via téléphone : 450-773-7202 ou courriel : reception@lephare-apamm.ca »

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx